top of page

Et fumer

Dernière mise à jour : 19 févr. 2023

On n’a plus le droit de dire qu’il fait beau parce qu’il ne pleut pas assez, on n’a plus le droit de fumer parce que c’est écrit sur les paquets, plus le droit de manger de viande parce que les animaux sont une matière, ni prendre la voiture parce qu’on met la planète à sac, ni s’acheter des objets parce que ça fait des déchets, ni être content de soi parce qu’on est soi grâce à ceux qui saignent au bout du monde, ni allumer la lumière parce que c’est déjà allumé ailleurs, ni regarder les écrans parce que ça rend aveugle, ni écouter de la musique parce que ça coupe du monde, ni parler parce qu’on ne sait pas ce qu’on dit, ni se regarder le nombril parce que des gens ont faim, ni faire une chose parce qu’il faudrait plutôt en faire une autre, ni suivre son chemin parce qu’il y a des rails, ni compatir ou pleurer parce que ça ne sert à rien, ni se rendre utile parce qu’on se trompe, ni regarder quelqu’un parce qu’on ne voit pas ce qu’on lui fait, ni répondre parce que ça va trop vite, ni rentrer chez soi parce que ce n’est pas là que ça se passe, ni rire parce que ça peut blesser, ni danser parce qu’il n’y a jamais la place, ni suivre le mode d’emploi parce que ce n’est pas créatif.

Alors quoi ?

S’arrêter et fumer.

S’arrêter de vivre un peu et fumer.

Revenir en arrière, revenir au début

Se retourner complètement et fumer.

Ne pas.

Ecraser le temps qu’on fume, fumer le temps.

Allumer le temps et l’écraser.

Le fumeur n’a pas de gants

Ce petit engin qu’on maitrise facilement, ce véhicule allumé qu’on tient entre ses doigts.

Le fumer et l’écraser.

Prendre le monde par le milieu et le brûler.

La fumeuse siffle entre ses dents

Embraser le volcan, en finir.

Rentrer la lave et l’écraser.

Brûler et éteindre.

Le mégot incandescent innocent

Rentrer à la maison.

Retourner dans le trou

Toucher le fond

Cramer le fond

Se sentir bien se sentir mal.

Se ligoter pour finir

Ne pas naitre

La gitane danse avec le vent

25 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Bribes de vie... Hélène

Sur la table devant moi, il y a un mug de café. Je regarde les petites bulles se promener à la surface du liquide brun. Comment on a pu en arriver là ? J’essaie de me souvenir comment tout a commencé.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page