top of page

Écrire


Et si vous poursuiviez ce texte, à la façon dont vous le voulez ? (en mode PRAXIS - on avance en quantité !)


 

L’Homme rayé s’est réfugié ici. Il a un costume. On l’a confondu à l’entrée. Il est venu avec une telle assurance que le gros type de l’entrée de l’appartement, du grand appartement, le gros type n’a pas osé, ça ne lui arrive jamais au gros type mais l’homme ce soir-là il avait l’air d’un patron, c’était le patron ce soir-là et il est entré, on l’a confondu et il boit et il prend la drogue qui est là dans des grands saladiers en verre, au milieu des salons et il respire et il renifle et il est là pour le voir, le type. Le type qui a dit non, le type qui a pris la putain de décision de le virer de ce putain de territoire où il est là depuis pas longtemps mais avec toute sa femme, avec toute sa femme et ses enfants avec toute sa femme et tout ce qu’il a pu trimballer et avec plus rien surtout puisqu’il a tout payé d’avance et beaucoup et d’avance et trop, et le type est là le type du refus le type tranquille qui a rayé les mentions inutiles TRANQUILLE et qui l’a rayé des mentions et qui a dit que non pas lui, TRANQUILLE l’homme rayé et toute sa femme rayée et tous ses enfants là rayés, non, ce n’est pas possible, tout ça là, non, tous ceux là non, TRANQUILLE sont inutiles, sont rayés et ils sont rayés, voilà.

20 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Bribes de vie... Hélène

Sur la table devant moi, il y a un mug de café. Je regarde les petites bulles se promener à la surface du liquide brun. Comment on a pu en arriver là ? J’essaie de me souvenir comment tout a commencé.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page